Tenté.e.s de « partir à l’aventure » en vélo, mais vous ne savez pas trop si vous avez ou non les capacités de le faire? Avec ou sans vélo à assistance électrique? Cet article est fait pour vous : on vous décrit les avantages et les inconvénients des vélos à assistance électrique lors d’un voyage itinérant… Parce que choisir la monture adaptée est aussi une manière de garantir la réussite de votre futur séjour à vélo!

1° Avantage du VAE: vous finissez la journée moins éreinté…pour profiter davantage des à-côtés touristiques!

Nos partenaires hébergeurs sur le Canal du midi en attestent : vous avez meilleure mine quand vous terminez la journée en VAE!
C’est bien évident, physiquement, l’assistance électrique aide à compenser les petites (ou grosses…) lacunes de préparation physique. Ainsi, si vous avez de petits – voire de sérieux- doutes quant à vos capacités à tenir la distance, sur un un jour – a fortiori, sur plusieurs- le VAE peut être la « solution sérénité ».
A contrario, si vous avez le goût de l’effort et que vous appréciez le sommeil réparateur qui suit une journée un peu physique, restez sur un vélo classique, et s’il vous reste de l’énergie, les variantes en cours et en fin de parcours ne manquent pas pour que vous ayez votre compte en fin de journée!

Le VAE: un fabuleux outil de convivialité qui évite de rester sur la touche

La présence de l’assistance électrique rassure, elle permet à des cyclo-voyageurs débutants, voire totalement néophytes, de se joindre à des groupes composés de cyclistes plus expérimentés, plus entraînés et donc mieux préparés. Ainsi, on apprécie la possibilité de pouvoir pédaler avec ses proches et que chacun y trouve l’engagement physique qu’il est en mesure de fournir !

Le VAE permet de « lisser » les difficultés

Les VAE sont généralement paramétrés de façon à adapter l’assistance selon les critères suivants :

  • Le niveau d’assistance sélectionné sur le display
    (pour ceux qui ne maîtrisent pas ce terme barbare, le « display » est l’ordinateur de bord, le plus souvent détachable de son support – fixé au guidon d’un VAE via un support adapté – cf photo ci-contre). Par exemple, le VTC à assistance électrique que l’agence Véloccitane vous fournit (ici, image ci-dessous, modèle de la marque CUBE)- possède 4 niveaux d’assistance différents. 

    NB : A savoir que, pour chaque « niveau d’assistance » (éco, touring, sport, turbo), votre ordinateur de bord vous spécifie généralement l’autonomie de la batterie, au vu du niveau d’assistance sélectionné
         ex : 138 km d’autonomie en mode « éco », mais 70 km d’autonomie en mode turbo.

  • La puissance déployée par le cycliste;VTC à assistance électrique Cube Touring Hybrid Pro 500 si vous pédalez très fort sur du plat, il est possible que l’assistance/la batterie ne soient pas sollicitées, pour la bonne et simple raison qu’à partir d’un certain seuil (25km/h généralement), l’assistance ne vous aide plus…car manifestement, vous n’en avez pas besoin! 😉

Cela étant, cette vitesse est amplement suffisante pour briller dans les montées et épater la galerie…sans forcer son talent! 


Autre avantage non négligeable: une aide quand le portage de bagage n’est pas possible

Séjour à véloSi vous découvrez le séjour à vélo, vous allez peut-être opter pour un itinéraire sur lequel le portage de bagages est envisageable, ce qui vous permettra une 1° approche du séjour à vélo en version « light » ; voyager « léger » étant tout de même plus accessible et confortable! Malheureusement, il y a bien sûr nombre d’itinéraires superbes, qui n’attendent que vous, mais le long desquels le transfert de bagages n’est pas encore proposé….dans ce cas, l’assistance électrique vous permet de pallier l’absence de portage ; qu’importe que vos sacoches soient un peu lourdes, l’assistance électrique compense le surcroît d’énergie nécessaire et vous aide à porter vos affaires! 

1° inconvénient du VAE : forcément plus lourd, donc moins simple à manipuler

Si vous traversez une gare mal équipée (sans ascenseurs, ni rampe) vous constaterez sans difficulté qu’un VAE pèse son poids, surtout lorsqu’il est chargé pour un week-end ou la semaine…et on sait de quoi on parle!
Ce peut être aussi pour passer une butte, en poussant courageusement votre monture, que vous pourriez percevoir certaines limites de cette sacrée invention.

Avantage de certains VAE : la fonction « magique »! 

Certains modèles sont ainsi dotés d’une fonction d’ « aide à la marche », qui permet à l’assistance de se déclencher sans que vous soyez dessus en train de pédaler…Autant vous dire que, dans le cas d’une ascension raide (talus ou autre) dans laquelle vous pousseriez votre monture, vous apprécierez sans nul doute cette option, a fortiori si le terrain est un peu boueux et glissant !…bien entendu, si vous appréciez la patinoire, libre à vous de ne pas activer la fonction !…
Par contre, n’oubliez pas qu’une monture électrique n’apprécie pas l’eau, et votre VAE ne survivra pas forcément à une baignade improvisée dans le Canal…à bon entendeur !
Pour être incollable, ou presque, sur les batteries des VAE, vous pouvez aller jeter un œil à l’article de blog ICI.

A garder en tête, la valeur du VAE rend nécessaires certaines précautionsvoyager en VAE

Il est sûr qu’un VAE représente un investissement conséquent, et ne passe pas forcément inaperçu ; de fait, il est susceptible d’attirer la convoitise. Ainsi, il est indispensable de s’équiper d’un antivol de qualité, et de s’assurer de la présence d’un local à vélo sécurisé, pour des nuitées sereines…et la certitude de ne pas finir son séjour à pied.

Autre avantage de la plupart des VAE : je recharge où je veux !

La plupart des modèles de VAE possèdent une batterie que l’on peut désolidariser du cadre, afin de pouvoir recharger sa batterie dans sa chambre d’hôtel, dans un garage, ou encore sur une prise de camping!

Un outil de haute technologie, mais qui peut être sujet aux pannes

Le petit souci à garder à l’esprit, c’est que même avec un VAE haut de gamme ou moyenne gamme, vous n’êtes malheureusement pas à l’abri de « pannes » éventuelles. Un vélo classique, soit mécanique, offre l’avantage de se réparer de façon relativement simple. Si vous rencontrez des dysfonctionnements avec votre VAE, les compétences nécessaires pour résoudre le problème seront potentiellement différentes et un peu plus conséquentes, du fait du matériel électronique présent dans l’engin…par conséquent, si vous projetez de traverser une zone relativement dépeuplée, à moins d’être mécanicien cycle de métier, peut-être vaut-il mieux s’en tenir à un vélo mécanique…
Certes, un VAE en panne avancera toujours (il n’est pas « bloqué »), vous pouvez continuer et poursuivre vos projets, mais sans assistance électrique, vos cuisses risquent de vous en vouloir plus rapidement que d’habitude (le moteur et la batterie restent présents et vous devrez les remorquer à la force du mollet).

Point noir concernant l’usage d’un VAE : le recyclage des batteries 

Argument bien connu, souvent entendu et malheureusement bien réel. Certes, cette monture ne dégage pas de nanoparticules ou de gaz à effets de serre, mais pour ce qu’on en sait, le recyclage de ces batteries n’est pas encore vraiment satisfaisant… Pour autant, cela ne veut pas dire qu’il ne le sera pas dans un futur proche, on reste optimiste! 

Pour conclure ce petit inventaire des bons et mauvais côtés du voyage en VAE, n’hésitez pas à tester, c’est la meilleure manière de vous faire votre opinion et de découvrir les joies du séjour à vélo!

…A quand la banalisation du vélo à hydrogène? Il est d’ores et déjà commercialisé; nous, on ne demande qu’à tester! 🙂

Pour toute question :

00 33 (0)5 61 71 00 55

Véloccitane - Maison du Vélo Toulouse

12 Boulevard Bonrepos, 31000 Toulouse

 

 

contact(a)veloccitane.fr

Demande de rappel

.

Ils parlent de nous

sur Trip Advisor

                             

Suivez-nous

Inscrivez-vous à notre newsletter

.

Pour demander la modification ou l'effacement de vos données personnelles cliquez ICI