Vous souhaitez porter un casque mais hésitez encore sur le modèle ou la nécessité d’en porter un ? Bienvenue dans cet article qui vise à vous éclairer sur les aspects réglementaires, les critères à considérer pour choisir au mieux votre futur casque…

La réglementation en France et à l’étranger

Le port du casque en France, pour les adultes, n’est soumis à aucune obligation ; cela étant, son utilisation est fortement recommandée. Depuis le 22 mars 2017, la réglementation a évolué et rend obligatoire le port du casque pour les enfants de moins de 12 ans, qu’ils soient sur leur propre vélo ou passagers. En cas d’infraction, vous prenez le risque d’être verbalisé et de recevoir une amende de quatrième catégorie pouvant aller jusqu’à 135€.   

Si vous partez voyager à l’étranger, renseignez-vous sur la législation locale. La réglementation change selon le pays. Ainsi en Finlande, il est obligatoire pour tous. A Malte, il est obligatoire pour les enfants jusqu’à 10 ans. En République tchèque et Lituanie, il est obligatoire jusqu’à l’âge de 18 ans. En Nouvelle Zélande et en Australie, il est obligatoire pour tous et toute infraction peut vous coûter jusqu’à 65€.

Accidentologie

L’usage du casque a ses détracteurs mais les études démontrent toutefois qu’il a un effet bénéfique sur la diminution des risques de blessures graves en cas d’accident.

Sur citycle.com, on apprend que le port du casque réduit de 70%  le risque de blessures sérieuses à la tête et permet de diminuer les risques de blessures mineures de 31 %.  Au delà de 10 km/h, le port du casque réduit par 100 le risque de perte de connaissance lors d’un accident!

Le port du casque ne vous prémunit pas du respect du code de la route

L’effet du port du casque sur le comportement des automobilistes fait cependant débat, de même que l’impact du port du casque sur le comportement du cycliste lui-même. Si ce sujet vous intéresse, je vous recommande vivement la lecture de cet article édifiant, agréable à lire et bien documenté.

Comment choisir son casque ?

Pour bien choisir votre futur casque, il convient d’essayer plusieurs modèles et d’évaluer celui qui s’adapte le mieux à votre tête. Le confort est primordial! Il est le gage d’une utilisation agréable voire « transparente ». Nous vous conseillons donc d’acheter votre casque chez un vélociste où vous pourrez essayer et comparer les modèles pour faire le bon choix !

  • Choisir un casque confortable et adapté à votre tête

Les marques proposent des modèles de casque qui s’ajustent au mieux à votre tour de tête. Pour les modèles milieu et haut de gamme, une molette située à l’arrière du casque permet un réglage précis, pour un ajustage optimisé. La sangle jugulaire doit être ajustée pour permettre le maintien du casque en cas de choc.

Un casque parfaitement réglé n’occasionne aucune gêne une fois en place et garde la même position lorsque vous bougez la tête d’avant en arrière. Le choix d’un casque plus léger (<300gr) est pertinent lorsque vous faites de longs trajets.

Lors de votre choix pensez aussi à vérifier que les mousses à l’intérieur du casque soient amovibles. Vous pourrez ainsi les nettoyer, voire les changer lorsque cela sera nécessaire.

  • Choisir un casque adapté à votre utilisation

Vous utilisez votre vélo en compétition ou pour vos déplacements quotidiens ? Plusieurs gammes de prix et de performance sont disponibles sur le marché. Certains sont thermoformés (« moulés ») en matière ultra légère, très aérés pour éviter une sudation excessive, et de forme aérodynamique pour une utilisation en compétitions.
D’autres, à des prix plus abordables, mais offrant tout de même la protection recherchée, vous donneront satisfaction lors de vos balades dominicales ou vos trajets quotidiens.

Assurez-vous de pouvoir ajuster votre casque. De cette manière, vous pourrez enfiler un bonnet ou un tour de cou, en cas de froid ou de pluie, sans devoir pour autant abandonner votre casque préféré!

Les autres critères à considérer pour choisir son casque ? La qualité d’aération, la présence d’un filet de protection contre les insectes, la présence d’une visière, la présence de réflecteurs, l’ajout d’une housse de protection pluie…

  • Choisir un casque pour un enfant

Le choix d’un casque pour enfant nécessite une attention particulière. Il existe d’ailleurs une gamme de produits qui leur est dédiée, adaptée aux petits tours de tête et une forme conçue pour une utilisation en siège bébé ou en remorque.

  • Choisir un casque homologué

S’assurer que le casque est bien homologué aux normes européennes et à la pratique du vélo (EN1078) peut être judicieux. Cette homologation concerne la réponse du casque à des exigences concernant :

 la qualité de fabrication, le champ de vision offert, l’absorption des chocs ou encore la qualité du système de fixation et de maintien.

 

Préconisations

Il est recommandé de changer de casque dès l’instant où il a subit un choc ! Votre casque est, d’ailleurs, homologué pour résister à un choc unique car, même s’il ne présente aucune fissure visible, il peut être endommagé dans sa structure interne. A ce propos, certaines marques vous proposent une remise lorsque vous renvoyez votre casque endommagé après un choc.

Plus généralement, il est recommandé de changer de casque tous les 2 ans pour ceux avec une coque en PVC. Pour ce qui est des casques haut de gamme, dotés d’une coque en polycarbonate, la durée de vie s’étend à 5 ans.

Pour toute question :

00 33(0) 5 61 71 00 55

Véloccitane – Maison du Vélo Toulouse

12 Boulevard Bonrepos, 31000 Toulouse

 

 

contact(a)veloccitane.fr

Demande de rappel

.

Ils parlent de nous

sur Trip Advisor

Suivez-nous

Inscrivez-vous à notre newsletter

.

Pour demander la modification ou l’effacement de vos données personnelles cliquez ICI