Vous souhaitez partir pour un périple à vélo avec de jeunes enfants, mais hésitez encore ? Un certain nombre d’éléments sont à considérer pour mettre toutes les chances de votre côté afin de partager une expérience positive en famille  : 

  • Où partir ?

* Un itinéraire « en site propre » (sans voiture) permettra à chacun de rester détendu… les chemins de halage sont donc, de ce point de vue, une option intéressante.

* La difficulté du parcours doit être évaluée (relief minimal dans un premier temps) et les étapes, adaptées à l’âge des enfants. Si vos enfants ont moins de 12 ans et pédalent de façon autonome, on excédera pas 25 km, pour que le séjour reste un plaisir. L’idéal reste bien sûr de tester, avant votre séjour, sur une journée, voire davantage, la distance (sur revêtement similaire) afin de s’assurer que tout le monde reste de bonne humeur…si possible jusqu’à la fin.

NB : N’oubliez pas que le revêtement de la piste cyclable a aussi son importance : une même étape de 25km ne demandera pas le même effort sur une piste en bel enrobé ou sur un chemin caillouteux ! Dans le 1° cas, vous serez entre 18 et 20 km/h, sans vous faire violence ; dans le second, si vous passez les 16 km/h de moyenne, ce sera déjà un bel effort, et vous avez des chances de bien dormir…

  • Quel matériel choisir pour mon enfant qui ne fait pas encore de vélo ?

Votre enfant tient-il assis ? S’il tient effectivement assis, vous pourrez opter pour :

un siège enfant, éventuellement inclinable (le top du confort !) pour faciliter la sieste …mais la protection de l’enfant contre les intempéries restera minimale et cette solution vaut uniquement pour des enfants de moins de 22kg.

une remorque, dont le profil dépendra de l’itinéraire envisagé :

    Pour des questions de confort, nous vous conseillons fortement d’opter, avec de très jeunes enfants, pour des itinéraires proposant un excellent revêtement (ex : le canal de la Garonne, de Bordeaux à Toulouse), cela vous permettra d’utiliser une remorque avec essieu, pouvant être équipée d’un renfort pour maintenir de tout jeunes enfants.

Remorque weehoo 1 place

   Pour des itinéraires « étroits », dotés d’un revêtement plus « sauvage » et aléatoire, comme les chemins de halage situés le long du Canal du Midi, la remorque légère de type Weehoo (sans essieu, cf photo ci-contre) sera la plus maniable, plus légère et donc mieux adaptée, en particulier entre le seuil de Naurouze et Béziers. Par contre, il convient de vérifier la compatibilité entre la taille de votre enfant et la weehoo.

A noter qu’il existe des weehoo 1 ou 2 places (sur une seule et même remorque), dans ce second cas, l’un des enfants (à l’arrière) n’a pas de pédales et peut se contenter d’admirer le paysage !

  • J’ai peur que mon enfant soit fatigué et ait du mal à terminer l’étape prévue…

L’avantage du vélo suiveur est indéniable : l’enfant pédale et s’arrête, à son gré, sans entraver le déroulement de l’étape. A souligner cependant que la position de l’enfant n’est pas toujours des plus confortables…ce ne sera donc pas une solution permettant d’allonger la journée au-delà du raisonnable.

Par ailleurs, de même que pour la weehoo, il conviendra de vérifier la compatibilité entre la taille de votre enfant et la taille minimale requise pour utiliser un vélo suiveur.

 

Pour toute question :

05 61 71 00 55

Véloccitane – Maison du Vélo Toulouse

12 Boulevard Bonrepos, 31000 Toulouse

 

 

contact(a)maisonduvelotoulouse.com

Demande de rappel

.

Ils parlent de nous

sur Trip Advisor

Suivez-nous

Inscrivez-vous à notre newsletter

.

Pour demander la modification ou l’effacement de vos données personnelles cliquez ICI